Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 avril 2014 2 22 /04 /avril /2014 14:02

Vias : à 26 ans, Jordan Dartier est le plus jeune maire de l'Hérault

Il se sent "capable d'assumer". A 26 ans, le premier magistrat de Vias est le plus jeune maire de l'Hérault. Rencontre.

À 26 ans, vous venez d’être élu maire UMP de Vias. D’où vous vient cet engouement pour la politique ?

J’ai toujours eu un pied dans la politique et la vie locale. Mon grand-père maternel était le puisatier de Vias et il était chef des ateliers municipaux du maire RPR d’Agde Pierre Leroy-Beaulieu. J’ai d’ailleurs affiché l’Appel du Général de Gaulle dans mon bureau.

Vous vous êtes engagé à être un maire présent sur la commune. Quid de votre vie professionnelle ?

J’ai eu mon diplôme de juriste en conseil des entreprises en 2010 et j’ai prêté serment en décembre 2011. Je suis rattaché au barreau de Carcassonne mais je vais demander à l’être sur Béziers. Et de fait, je vais réduire considérablement mon activité professionnelle pour me consacrer à mon mandat. Et à l’Agglomération avec Gilles d’Ettore.

Et au niveau de votre vie personnelle ?

Je vis en concubinage, nous n’avons pas d’enfant, et mon engagement ne pose pas de problème.

Autant de responsabilités à 26 ans, cela ne va pas vous “monter à la tête” ?

Il est vrai que je me régale. Mais si je prends la grosse tête, je pense qu’on saura me le dire. Mon grand-père me rappellerait ce que je me répète tous les jours : “N’oublie pas d’où tu viens”. Maintenant, je me sens capable d’assumer les responsabilités et je pense que j’ai les épaules. C’est un véritable engagement.

Vous démarrez vite en politique. Votre ambition va s’arrêter à Vias ?

Tout ce qui m’intéresse, c’est l’action. Au niveau national, à l’Assemblée au Sénat, on est fondu dans la masse. Aujourd’hui, je n’y pense pas. Je m’engage pour Vias et tous les Viassois.

Justement, vous avez été élu avec neuf voix d’avance sur votre adversaire, le socialiste Richard Monédéro. Comment allez-vous rassembler la population ?

Je veux en finir avec le clientélisme et la différence de traitement tant au niveau du personnel communal que des habitants. Maintenant on passe à autre chose, la campagne a été rude et c’est une victoire à l’arraché, mais c’est la démocratie. Je suis le maire de tous les Viassois.

Et dans les faits ?

Je veux faire de la gestion communale et non celle d’un parti politique. Mon équipe est faite de gens qui ont des compétences et de l’expérience pour l’intérêt général, de sensibilités de gauche comme de droite. L’étiquette UMP n’est pas si importante dans la gestion communale.

Sans refaire la campagne électorale, qu’elles vont être vos priorités pour Vias ?

En capacité d’accueil, nous sommes la deuxième station d’Europe pour l’hôtellerie de plein air. Vias a un potentiel extraordinaire qu’il faut développer et tirer vers le haut. Je vais également augmenter rapidement les effectifs de la police municipale et l’armer. Je veux aussi maîtriser la pression fiscale et ne pas augmenter les impôts pendant les six ans de cette mandature.

Recueilli par EMMANUELLE BOILLOT - Midi Libre

Le plus jeune maire de l'Hérault

Partager cet article

Repost 0

commentaires