Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mars 2011 6 19 /03 /mars /2011 13:39

Le 11/06/2009 à 23:00 - Maëlle Boudet

Réagissez !

Les dépanneurs à domicile ont souvent mauvaise réputation. Les entreprises à éviter, celles à privilégier, les documents obligatoires, le signalement d'une arnaque, le règlement d'un litige... Tous nos conseils pour ne pas tomber dans le piège des arnaques du dépannage !

1. Les entreprises à éviter

Il existe des techniques simples pour éviter de tomber sur une entreprise peu sérieuse. Et cela commence dès que vous recherchez votre dépanneur.
- Les associations de consommateurs conseillent en général de ne pas appeler les entreprises qui figurent sur les cartons distribués dans les boîtes aux lettres des grandes villes.
Dans la plupart des cas, ces listes d'entreprises à contacter en cas de problème ne font pas mention de détails nécessaires : elles omettent souvent de préciser leurs tarifs, leur siège social, leur numéro au registre du commerce et des sociétés, et la gratuité ou non du devis.
Il en va souvent de même pour les entreprises qui achètent des petits encarts de publicité dans les journaux gratuits.
- Lorsque vous recherchez un dépanneur dans votre annuaire téléphonique, vous commencez logiquement par la lettre A. Et c'est une erreur ! Les entreprises peu scrupuleuses ont bien conscience de ce phénomène et elles monopolisent les premières places de l'alphabet, afin que vous les appeliez en premier. Préférez un réparateur qui se situe plus loin.
- Ne vous fiez pas non plus aux noms qui vous paraissent sérieux. Ainsi une entreprise "les Compagnons..." ou encore "les Bâtisseurs...", peut très bien ne pas être fiable. En effet, il n'est pas rare de remarquer que les adresses postales sont en fait de simples boîtes postales.
Ne croyez pas plus les publicités qui citent des grandes marques, laissant penser que l'entreprise est recommandée, voire agréée par elles. C'est rarement le cas.
- Enfin, méfiez-vous des entreprises qui proposent des tarifs de déplacement et de main d'œuvre trop attractifs pour être honnêtes : elles se rattrapent très largement sur le prix des pièces.

Partager cet article

Repost 0

commentaires